BILAN / DIAGNOSTIC ET ANALYSE DE COMPETENCES PROFESSIONNELLES EN VUE D’UNE BIFUCARTION PROFESSIONNELLE ET TRANSFERT OPTIMISES

Quels sont les objectifs des bilans de compétences ?

Les actions permettant de réaliser un bilan de compétences ont pour objet de permettre à des travailleurs d’analyser leurs compétences professionnelles et personnelles ainsi que leurs aptitudes et leurs motivations afin de définir un projet professionnel et, le cas échéant, un projet de formation (Art. L. 6313-4 CT).

Quel est le cadre légal et réglementaire lié aux bilans de compétences ?

Le bilan de compétences (…) comprend, sous la conduite du prestataire effectuant ce bilan, les 3 phases suivantes : 1° Une phase préliminaire qui a pour objet :

a) d’analyser la demande et le besoin du bénéficiaire,
b) de déterminer le format le plus adapté à la situation et au besoin,
c) de définir conjointement les modalités de déroulement du bilan,

2° Une phase d’investigation permettant au bénéficiaire soit de construire son projet professionnel et d’en vérifier la pertinence, soit d’élaborer une ou plusieurs alternatives,

3° Une phase de conclusions qui, par la voie d’entretiens personnalisés, permet au bénéficiaire :

a) de s’approprier les résultats détaillés de la phase d’investigation,
b) de recenser les conditions et moyens favorisant la réalisation du ou des projets professionnels,
c) de prévoir les principales modalités et étapes du ou des projets professionnels, dont la possibilité de bénéficier d’un entretien de suivi avec le prestataire de bilan de compétences. (Art. R. 6313-4 CT)

Les employeurs ne peuvent pas réaliser eux-mêmes des bilans de compétences pour leurs salariés (Art. R. 6313-5 CT)
Ce bilan ne peut être réalisé qu’avec le consentement du travailleur. Le refus d’un salarié d’y consentir ne constitue ni une faute ni un motif de licenciement (Art. L. 6313-4 CT)

L’organisme prestataire de bilans de compétences qui exerce par ailleurs d’autres activités dispose en son sein d’une organisation identifiée, spécifiquement destinée à la réalisation de bilans de compétences (Art. R. 6313-6 CT).

L’organisme prestataire de bilans de compétences procède à la destruction des documents élaborés pour la réalisation du bilan de compétences, dès le terme de l’action. Toutefois, les dispositions du premier alinéa ne s’appliquent pas pendant 1 an :

  • au document de synthèse dans le cas mentionné au 3ème alinéa de l’article L. 6313-4 [phase de conclusion]
  • aux documents faisant l’objet d’un accord écrit du bénéficiaire fondé sur la nécessité d’un suivi de sa situation (Art. R. 6313-7 CT)

Les informations demandées au bénéficiaire du bilan doivent présenter un lien direct et nécessaire avec son objet. Le bénéficiaire est tenu d’y répondre de bonne foi. Il est seul destinataire des résultats détaillés et d’un document de synthèse qui ne peuvent être communiqués à un tiers qu’avec son accord. Les personnes chargées de réaliser et de détenir les bilans sont soumises aux dispositions des articles 226-13 et 226-14 du code pénal en ce qui concerne les informations qu’elles détiennent à ce titre (Art. L. 6313-4 CT)

Lorsque le bilan de compétences est réalisé au titre du plan de développement des compétences mentionné au 1° de l’article L. 6312- 1 ou dans le cadre d’un congé de reclassement dans les conditions prévues à l’article L. 1233-71, il fait l’objet d’une convention écrite conclue entre l’employeur, le salarié et l’organisme prestataire du bilan de compétences.

ANALYSE ET PLAN D’ACTION INDIVIDUEL

OBJECTIF

Effectuer la cartographie et la lecture sur ses compétences, aptitudes et motivations afin de clarifier la bifurcation professionnelle et définir le projet professionnel. Optimiser les ressources internes des personnes « mesurables et accessibles », trois axes prioritaires et incontournables à la mise en œuvre du processus et du plan d’action.

Votre programme :

RDV diagnostic et entretien pour poser vos attentes et donner une trajectoire à votre démarche et mise en place du dispositif.

  1. AXE BILAN DES RESSOURCES TESTS ET ANALYSE DE SITUATION
  2. RESTITUTION AXE COMMUNICATION ET STRATEGIE
  3. PLAN D’ACTIONS ET DETERMINATION D’OBECTIFS INDIVIDUELS

CONTENU D’INTERVENTION

3 phases :

  • phase préliminaire analyse de la situation et parcours du bénéficiaire
  • phase d’investigation, évaluations tests
  • restitution et analyse
  • phase de synthèse – conclusion et définition d’investigation – mise en adéquation

1*Appréhender une réflexion pour observer l’ensemble des prédispositions à mobiliser.

2*Explorer Identifier et clarifier l’ensemble des ressources de la personne et prédispositions d’orientation.

3* Recenser/ cerner les moyens et les outils à dispositions pour la mise en œuvre d’un processus de progression et réorientation d’un cursus professionnel et transfert de compétences.

4* Élaboration du plan d’action.

MOYENS ET METHODES PEDAGOGIQUES :

  • Entretiens individuels « séances de travail / tests / analyse / restitution /plan d’actions / suivi
  • « 24 heures » réparties sur 2 mois par 6 séances de 3 heures de face à face et 6 heures d’accompagnements répartis par skype / weeb et suivi
  • Tests
  • Entretiens face à face / entretiens et suivi Skype / entretiens téléphoniques
  • Démarche d’accompagnement / Plan d’actions / Suivi et conseils
  • Supports pédagogiques remis au participant

ENCADREMENT PEDAGOGIQUE :

Kathy Labarre, dirigeante responsable de formation, socioanalyste, chargé d’enseignement universitaire jusqu’en 2013. Triplement certifiée ICPF et PSI selon les normes ISO et AFNOR en tant qu’expert concepteur ingénieur, expert formateur consultant des Sciences humaines appliquées aux comportements, expert conférencière des Sciences humaines appliquées aux comportements dans l’entreprise, Auteure du livre « LIBEREZ VOUS DU STRESS, HALTE AU BURN OUT ». Spécialiste des organisations en communication management et accompagnement au changement.

Accessibilité personnes atteintes d’un handicap : nous contacter

Dates : A définir avec le client
Lieu : 6 Passage du Roy Orleix 65800 et visio au regard du contexte sanitaire COVID

TARIF : 1800 €

VALIDATION DU BILAN : ATTESTATION DE FIN DE FORMATION

TVA NON APPLICABLE article 293CGI sur la formation continue